La Cour d’appel de Paris restreint l’application du déséquilibre significatif

Pascal WILHELM & Emilie DUMUR, 07/02/2018

CA de Paris, 20 décembre 2017, RG n°13/04879

Par un arrêt du 20 décembre 2017, la Cour d’appel de Paris précise à nouveau le champ d’application de l’importante notion de déséquilibre significatif, dans les relations fournisseurs/distributeurs, telle que l’article L.442-6, I, 2° du Code de commerce.

Il s’agissait notamment pour cette juridiction de se prononcer sur deux clauses des contrats de distribution du réseau de commerçants ITM Alimentaire International, l’une prévoyant la possibilité d’exclure ou de rediscuter les conditions de vente du fournisseur après la signature du contrat, l’autre instaurant une présomption de réalisation effective des obligations du distributeur du fait de paiement des factures et avoirs par le fournisseur.

Après avoir rappelé les principes établis en matière d’appréciation du déséquilibre significatif, la Cour d’appel paraît faire évoluer sa position sur la démonstration de la soumission ou la tentative de soumission à un déséquilibre significatif.

Elle se montre à la fois plus exigeante dans la preuve d’une telle soumission et dans la démonstration d’un déséquilibre significatif. La Cour retient, en effet, que « l’insertion de clauses « déséquilibrées » dans un contrat-type ne peut suffire en soi à démontrer cet élément, seule la preuve de l’absence de négociation effective pouvant l’établir, la soumission ne pouvant être déduite de la seule puissance de négociation du distributeur, in abstracto. » La solution retenue par la Cour d’Appel, dont il faudra suivre l’analyse par la Cour de cassation, restitue au juge un rôle d’appréciation in concreto du rapport de force contractuel. Cette position se rapproche de celles adoptées en matière de pratiques anticoncurrentielle où une importance particulière est donnée à la preuve de l’effet concurrentiel versus l’objet concurrentiel.

Plus d'articles

07/02/2018

La Cour d’appel de Paris restreint l’application du déséquilibre significatif

CA de Paris, 20 décembre 2017, RG n°13/04879 Par un arrêt du 20 décembre ...

20/12/2017

The circumstances of termination of an undetermined term contract

The Court of appeal of Douai issued a decision relating to the termination of an...

07/12/2017

Distribution sélective et conditions de la licéité de l’interdiction de la vente en ligne sur...

La clause par laquelle un fournisseur de produits de luxe interdit à ses distri...

30/11/2017

Les circonstances de nature à influer sur l’appréciation de la durée du préavis

L’article L. 442-6, I, 5° du code de commerce sanctionne le fait de « rompre...

23/11/2017

Le trouble manifestement illicite et la protection d’un réseau de distribution sélective

Commentaire par Pascal WILHELM et Emilie DUMUR, publié dans La Semaine Jur...

08/11/2017

General prohibition on selling at loss

In the context of a request for a preliminary ruling, the European Court of Just...

24/10/2017

Publication par la cour d’appel de paris d’un recueil de 12 fiches méthodologiques sur la...

La Cour d’appel de Paris a publié un recueil de 12 fiches synthétiques et pr...

01/08/2017

Les conclusions de l’avocat général dans l’affaire Coty

Dans l’affaire Coty Germany GmbH / ParfümerieAkzente GmbH qui a fait l’obje...

02/05/2017

Le procès équitable devant l’autorité de la concurrence : l’affaire des ententes dans les commodités...

Commentaire par Pascal WILHELM et Emilie DUMUR, publié dans La Semaine Jur...

12/01/2017

Le refus d’agrément au réseau de distribution sélective

Commentaire par Pascal WILHELM et Emilie DUMUR, publié dans La Semai...

17/10/2016

Licéité et perspective des réseaux de distribution sélective : l’affaire coty

Commentaire par Pascal WILHELM et Emilie DUMUR, publié dans La Semai...

04/10/2016

Pratique commerciale : vendre un ordinateur équipé de logiciels n’est pas en soi déloyal

En droit européen, les pratiques commerciales déloyales sont encadrées par la...

19/07/2016

La sanction de la « fausse » coopération commerciale : focus sur les arrêts du...

En matière de distribution, les accords de coopération commerciale se définis...

01/07/2016

Entrée en vigueur du nouveau Code de la consommation au 1er juillet 2016

L'ordonnance n°2016-301 du 14 mars 2016, publiée au Journal officiel le 16 mar...

21/04/2016

Créer une gamme concurrente n’est pas «parasiter» – commentaire de l’arrêt du 8 avril 2016...

Cour d’appel de Paris Pôle 5, chambre 2 08 avril 2016 N° 14/02562 « ...

23/03/2016

Focus sur le droit de la consommation : recodification des dispositions relatives aux procédures de...

L'ordonnance n° 2016-301 du 14 mars 2016, publiée au Journal officiel le 16 ma...

04/03/2016

Focus sur les ventes internet et la distribution sélective

La décision de la Cour d’appel de Paris du 2 février 2016 retient l’attent...

05/02/2016

Les pratiques commerciales trompeuses : le cas Uberpop

Commentaire par Pascal WILHELM et Emilie DUMUR, publié dans La Semaine Jur...

Voir plus